La_verriere_ville_de_Suresnes

Les artisans d’art et le COVID

Et voilà l’acte 2 du COVID… Il est clair que la situation économique pour les artisans et les artisans d’art tout particulièrement ne va pas s’arranger.

Les annulations massives voire totales de toutes les manifestations de type salons, foire, rencontres nationales, régionales et même très locales font que bon nombre d’artisans d’art n’ont plus d’espace de vente. Oui bien sur il y aura le digital mais on le sait , les artisans d’art parlent de leurs créations et c’est en grande partie ce discours, ce partage autour de leur savoir-faire qui est souvent à l’origine des coups de cœur des clients.

Toutes les productions pour Noël ont été lancées, les matières premières engrangées. Les trésoreries, après la première période de confinement sont au plus bas ; En tant normal la période de Noël représente les plus fortes parts de chiffre d’affaires pour les artisans d’art.
Et oui les artisans créateurs parlent aussi d’argent, ils mangent, font vivre leur famille.

Alors nous devons nous réinventer : et faites confiance aux créateurs pour avoir des idées mais ça va vite, très vite.

Pour ma part je vais ouvrir une petite boutique en ligne avec des produits rigolos, utiles et pas trop chers pour le plaisir de tous et expédiables facilement pour vous permettre d’envoyer partout , sous tous les sapins de vos proches un petit morceau de cuir, de l’histoire de mon atelier.
Ne me demandez pas des collections printemps, été , automne en ligne . Tout cela va bien trop vite pour l’artisanat.

Comment faire pour nous soutenir alors que nos ateliers sont fermés :
- Les achats en ligne
- Appelez nous par téléphone, on est là pour vous
- Prenez RDV sur le site pour une visio.

RETROUVEZ TOUS MES CONFRÈRES DE LA GALERIE LA VERRIÈRE À SURESNES

Pour en savoir plus

Pour découvrir tous les métiers d’art


PO!_Maroquinier_entretien_du_cuir

Tous nos secrets pour l'entretien du cuir par PO! Artisan Maroquinier

Un cuir est une peau.

Donc une peau étant une peau, elle se doit d’être entretenue.
Décrassée en premier lieu et nourrit pour garder sa souplesse.
Ca vous rappelle quelque chose?
Et pour cause. Bien qu’inerte le cuir n’en reste pas moins un matériau vivant.

Avant tout nettoyage : la règle d’or est de faire un petit essai dans un coin caché de votre sac. Histoire de vérifier que vous n’allez pas perdre toute la couleur d’un coup!

Le nettoyage des cuirs va être différent selon la nature des peaux.

L'entretien des cuirs lisses,

avec un chiffon doux à trame très fine type vieille chemise en coton fin, rien de mieux qu’un peu d’eau et de savon ( type savon de Marseille). Vous pourrez décrasser vos cuirs en humidifiant votre chiffon et lentement le nettoyer de manière circulaire ( en entrant toujours en mouvement sur le cuir). Vous rincerez ensuite avec votre chiffon humide pour ôter toute trace de savon. Vous pouvez laisser sécher et renouveler si vous trouvez qu’il y a encore des traces de salissure.

L'entretien des cuirs gras,

si votre tâche n’est pas trop ancienne, rien de mieux que la terre de sommière pour absorber tout le gras. On saupoudre sur la tâche, on laisse poser deux heures, on enlève la terre et on recommence l’opération si besoin.

Pour les marques de stylo sur le cuir

Le fameux stylo bille baveur spécialiste des fonds de sac encombré: il existe dans le commerce quelques produits efficaces mais là encore testez les biens sur un coin de votre cuir. Nous avons bien une solution fort simple: optez pour l’étui à stylo!!! Et oui c’est très efficace. Vous en trouverez de très chouette dans notre e-boutique.

L'entretien du daim ou cuir velours

Pour le « daim » ou cuir velours qui n’est pas du cuir de daim mais un cuir dont on a arasé la fleur, rien de mieux qu’une gomme à daim. A bannir l’eau. Et finir par une bonne imperméabilisation.

L'entretien du cuir d'agneau plongé

Attention pas de traitement hasardeux sur l’agneau plongé qui est très fragile et ne supporte pas grand chose.

Le nourrissage des cuirs

Le nourrissage de vos cuirs n’est pas non plus une opération compliquée. Il vous suffit de capitaliser sur de bons produits. Ecartez de vos boîtes à cirer tous les produits comportant du silicone. Certes ils auront un effet lustrant qui va vous séduire mais ils créent une couche qui va empêcher votre cuir de respirer et finira par le faire craqueler.

Notre secret maison pour l'entretien du cuir

Nous nous aimons bien un petit mélange maison: huile d’amande douce à laquelle on ajoute un peu de cire d’abeille le tout chauffé au bain-marie. Nous y ajoutons quelques gouttes d’essence de lavande , antifongique naturel, qui ralentira l’apparition de moisissures. Surtout si vous rangez vos cuirs à la cave pour passer les saisons.

Et surtout, il faut faire cela régulièrement. Un petit soin régulier sera toujours plus efficace d’un gros lifting tous les deux ans!.

A vos chiffons.